Le Michigan PDF Imprimer Email

Le Michigan

Flag_of_Michigan.svg

Le Michigan est un État du Middle West des États-Unis, presque entièrement entouré par les Grands Lacs qui forment une frontière naturelle avec la province canadienne de l'Ontario. Il est bordé au nord par le lac Supérieur, à l'ouest par le lac Michigan et le Wisconsin, à l'est par le lac Huron et le lac Érié et au sud par l'Indiana et l'Ohio. La capitale du Michigan est Lansing.

Historique : Le nom de l'État vient d'une adaptation en langue française du mot ojibwé Mishigamaw, qui signifie « grande eau » ou « grand lac ».
La région fut explorée par des coureurs de bois français à partir de 1622. Elle était peuplée de tribus amérindiennes, principalement les Ottawas, les Potawatomis, les Miamis et les Hurons. Le territoire fut colonisé dans un premiers temps par les Français. Le premier établissement fondé fut la mission Sainte Marie, à Sault, en 1668, par le père jésuite Jacques Marquette. La ville de Détroit fut fondée en 1701 par Antoine de La Mothe Cadillac. La région devint un centre actif du commerce des fourrures. Les établissements français passèrent aux mains des Britanniques avec le traité de Paris de 1763. Attribuée aux États-Unis par le traité de Versailles de 1783, la région ne fut définitivement abandonnée par les Britanniques qu'en 1796.
Elle fut ensuite réoccupée par les Britanniques durant la guerre de 1812. Mais ceux-ci en furent chassés en 1813 par les victoires des Américains de William Henry Harrison, près de la Thames et de Olivier H. Perry, sur le lac Érié. En 1825, l'ouverture du canal Érié favorisa le développement du commerce et provoqua une vague d'immigration. Le Territoire du Michigan se dota d'une Constitution, en 1835 et entra dans l'Union le 26 janvier 1837, devenant le vingt-sixième État américain. Il connut un essor rapide à partir des années 1850 grâce à l'agriculture, à l'exploitation du bois, au développement des voies ferrées, à l'exploitation minière du cuivre et du fer (dans les années 1840). Près de 380 000 nouveaux immigrants arrivèrent dans le Michigan entre 1840 et 1860. L'industrialisation fut rapide à partir de 1890 grâce à l'industrie automobile.

Géographie : michiganL'État est formé par deux péninsules isolées par le détroit de Mackinac. La péninsule supérieure est une pénéplaine où affleure le bouclier canadien. Au nord, dans le lac Supérieur, se situe le Parc national d'Isle Royale. La péninsule inférieure est formée de basses collines. Façonnée par les glaciers quaternaires, elle est aujourd'hui parsemée d'une multitude de petits cours d'eau et de lacs intérieurs. Le climat est continental humide.  Les forêts (pins, érables, hêtres, chênes) couvrent près de la moitié du territoire du Michigan.
Il y a plus de 11 000 lacs dans l'État ; le plus grand lac intérieur est lac Houghton qui couvre 81 km². Il y a aussi d'un grand nombre de rivières dans le Michigan, dont la rivière Grand est la plus longue à 420 kilomètres.

 

Economie : Longtemps dominée par le commerce de la fourrure, l'agriculture, l'industrie du bois et l'exploitation minière, l'économie de l'État est aujourd'hui diversifiée suite à une importante industrialisation au XXe siècle. Les richesses minérales sont très abondantes. Les plus importantes sont les minerais de fer et de cuivre, l'argent, la potasse, le charbon, le sel gemme, le pétrole et le gaz naturel. L'agriculture et la sylviculture sont restées des secteurs importants. Les principales ressources agricoles sont l'élevage laitier et bovin, les céréales, le soja, la betterave à sucre, la pomme de terre, les légumes et les arbres fruitiers. Les vergers sont concentrés en bordure du lac Michigan. L'État est l'un des premiers Detroit_quartier_des_affairesproducteurs nationaux de cerises, de pommes, de prunes et de poires. Le Michigan est l'un des principaux États industriels des États-Unis. L'industrie automobile est dominante. L'État du Michigan est le premier centre de production de véhicules de tourisme des États-Unis. Trois des principaux constructeurs automobiles américains, General Motors, Ford et Chrysler, ont leur siège mondial dans la région de Détroit. Les autres activités industrielles sont le raffinage pétrolier, la construction mécanique, la sidérurgie, la chimie, l'électronique, l'industrie du caoutchouc et des matières plastiques, l'agroalimentaire, le textile (confection), l'industrie du bois (papeterie, meubles).

 

Tourisme : HenryFordMuseumLa plupart des visiteurs arrivent par Détroit. Le musée Henri Ford et Greenfield Village sont deux des principales attractions culturelles de la ville. Le plus grand des musées à la fois couverts et découverts. Il regroupe 80 célèbres édifices historiques et des objets qui retracent la fabuleuse histoire des inventions : du premier laboratoire de Thomas Edison à la nouvelle exposition « Made in America ». La tour d'horloge du musée est une réplique de l'Independence Hall de Philadelphie.

A voir également : « Sleeping Bear Dunes National Lakeshore », les forts historiques restaurés  et préservés, les musées maritimes, … sans oublier la pittoresque île Mackinac, une station balnéaire du 19e siècle.

 
©2008-2011 Association France États-Unis. Tous droits réservés