Grand Canyon PDF Imprimer Email

Le Grand Canyon

 

Géologie : Un arc en ciel géologique

Les gorges déchiquetées du Grand Canyon sont faites de strates aux couleurs variées qui correspondent à tous les stades de la formation géologique : du précambrien (il y a plus de 3 milliards d’années) jusqu’à l’ère tertiaire (environ 6,5 millions d’années). La couche supérieure est constituée d’un calcaire gris-blanc sous lequel se superposent des couches alternées de grès rouge et blanc, de calcaire rouge foncé et gris, de schiste argileux vert mat, de gneiss très dur brun foncé, et de granit rouge. Pendant près de 6 millions d’années, le Colorado a érodé le plateau de Kaibab jusqu’à créer ce spectacle fabuleux de buttes et de tumulus.

On estime à environ un millier de grottes et cavernes dans le Grand Canyon : seules 335 ont été reconnues.

Géographie

Situation et dimensions : Le parc du Grand Canyon est situé au Sud-Ouest des Etats-Unis, au Nord de l’Arizona.

Les dimensions sont gigantesques : Il s’étend sur environ 450 km de long entre le lac Powell et le lac Mead. Sa profondeur moyenne est de 1300 m avec un maximum de plus de 2000m. Sa largeur varie de 5,5 km à 30 km.

Le Grand Canyon a été sculpté par la force du Colorado qui prend sa source dans les montagnes Rocheuses et se jette dans le Golfe de Californie après avoir parcouru 2333 km. En contrebas de Yavapai Point, le lit du fleuve se trouve à 750 m au-dessus du niveau de la mer. Le débit moyen du fleuve est de 650 m3/s. Avant la construction des barrages, le débit pouvait atteindre 2300 m3/s.

Une variété climatique exceptionnelle

Six des sept grandes zones climatiques sont présentes le long du Grand Canyon. Entre 600 et 1200 m à l’intérieur de la gorge poussent des cactés et d’autres plantes du désert. Le climat subtropical y favorise la présence d’iguanes, de crotales et scorpions. Entre 1200 et 2100 m prédomine un climat sec et chaud, avec une végétation de genévriers et de pins pignons.

Sur la rive Sud, le plateau du Coconino, au climat tempéré, est couvert de forêts de pins « ponderosa ». Le plateau de Kaibab (2440 et 2740 m) se caractérise par une zone climatique de type canadien, avec une luxuriante forêt mixte où dominent trembles, pins douglas et ponderosa.

La faune du Canyon rassemble 80 espèces de mammifères (puma, lynx, coyote, chèvres de montagnes, …), 355 d’oiseaux et 47 de reptiles, 9 d’amphibiens, 17 de poissons, 1500 de plantes .

Histoire

 

Le plateau du Colorado et, d’une manière générale, le sud-ouest des Etats-Unis actuels, a été occupé par les Anasazis : ils ont laissé de nombreux vestiges dans la région et des pétroglyphes.

Le Grand Canyon du Colorado, l’une des sept merveilles du monde, est découvert en 1540 par l’Espagnol Garcia Lopez de Cardenas, membre de la fameuse expédition de chercheurs d’or de Vazquez de Coronado partit du Mexique pour découvrir les cités d'or de Cibola. Il renonce à le traverser faute d’avoir trouvé un passage entre les deux rives.

La région reste méconnue jusqu’au milieu du XIX siècle. En 1869, John Wesley Powell, descend le fleuve Colorado en bateau . Le récit de Powell éveille l’intérêt des géologues et des amoureux de la nature.

Au début du XXe siècle, la région se développe et le chemin de fer rejoint la rive sud en 1901. Face à la pression humaine, le gouvernement décide de classer la région en parc national en 1919.

Les eaux du Colorado sont domptées par la création du barrage Hoover dans les années 1930, puis du barrage de Glen Canyon en amont dans les années 1950-1960.

Site officiel 


 

 
©2008-2011 Association France États-Unis. Tous droits réservés