U s a f Museum PDF Imprimer Email

dayton_usaf_museumL'U.S Air Force Museum est le plus vieux et plus grand musée de l'aviation militaire dans le monde. A ses débuts en 1923 à McCook Field près de Dayton, c'était une collection d'avions et de souvenirs, américains et étrangers, de la première guerre mondiale. En 1927, l'ensemble était déplacé à Wright field et cinq ans plus tard était renommé ' Army aeronautical Museum '. Fermé de 1940 à 1948, il prit ensuite le nom de " The Air Force Technical Museum" et ce n'est qu'en 1955 que le public pu de nouveau le visiter. En 1956, il devint officiellement l'U.S Air Force Museum '. L'Air Force Museum Foundation dont l'objectif est de supporter le musée, est née en 1960. Sa première mission fut de récolter les fonds (6 millions de dollards) pour la construction du premier bâtiment sur son emplacement actuel et qui  a été inauguré, en 1971, par le Président Richard Nixon.
Un nouveau “Visitor Réception Center” vit le jour en 1976. Durant l'été 1977,le musée annexe était ouvert près du site principal permettant d'abriter 40 avions dans des hangars qui ont été appelés : "Présidential collection hangar et The R-D Tests et Evaluation Hangar". L'inauguration, en 1988, d'un nouveau hangar permit d'abriter les avions de la guerre de Corée et du Vietnam. Ce fut ensuite l'Imax theater et l'atrium ' qui furent ouverts en 1991 . Deux nouveaux ouvrages "cold war gallery" et "missile and space gallery", furent achevés et mis en service en 2003. A ce jour la collection compte plus de 300 avions et missiles. Une extension est prévue avec entre autres : Atlantis, Titan IV, C-5 Galaxie, etc ...

Early Years Gallery
Une présentation " Montgolfier Balloon " en souvenir des deux premiers vols, qui ont eu lieu en France, le 19 septembre 1783 avec des animaux (poule, canard, mouton) et le 21 novembre 1783 avec des hommes (Pilâtre de Rozier et le Marquis d'Arlandes). Benjamin Franklin en fut le témoin et le premier américain a observé un voyage aérien. Il faisait parti des diplomates étrangers présents depuis la signature du Traité de Paix, le 3 septembre, accordant l'indépendance aux colonies anglaises d'Amérique.
Tout en parcourant les expositions sur "Wright Brothers, Early flight pioneers et Mexican punitive expedition", on découvre une réplique du Wright 1901 Wind Tunnel réalisée sous la supervision d'Orville Wright, le Wright 1909 military flyer, le curtiss 1911 model D (le second avion militaire commandé), un Blériot monoplan, etc …


World War I
DSC_0119_caproni_ca_36La France est bien représentée avec un Spad VII (escadrille Lafayette), Nieuport N.28C-1. et Spad XIII. A voir un rare Caproni CA-36 bomber parmi les classiques Sopwith F1 Camel, Avro 504, Fokker Dr 1, D VII, etc… et les américains (JN-4D Jenny, S4C Scout,…). On peut également observer un "Caquot type R observation Balloon" et la présence d'une réplique du Kettering "Bug" qui fut le premier missile guidé au monde à être testé avec succès en 1918. Au moment de l'armistice 50 "Bug" étaient achevés. Les tests se poursuivirent après la guerre mais en 1920, faute de fonds, le programme fut arrêté.

Inter War  Years

On y retrouve une vieille connaissance du musée du Bourget le "Packard LePere Lusac 11". Le Loening OA-1A exposé, "The San Francisco" était un des cinq OA-1AS (San Antonio, New-York, Detroit, Saint-Louis et San Fancisco) qui le 21 décembre 1926 partirent de San Antonio (Texas) pour un périple de 22 000 miles qui pris fin le 2 mai 1927 après la traversée de 25 pays de l'Amérique Centrale et du Sud. Le Martin B-10 le premier bombardier américain monoplan a être produit en quantité. Le modèle exposé est le dernier connu. Un Boeing P12B le dernier chasseur biplan a volé pour l'Army Air Corps et dont certains sont restés en service jusqu'en 1942. On peut voir aussi : DH-4B , Martin MB-2, Curtiss P-6E, Boeing P-26, Douglas O-38F, etc… et diverses expositions "Robert H.Goddard, etc …".

World WAR II
DSC_0270-LITTLE_BOY_ET_FLAT_BOYPlus de 60 avions exposés ! Les avions allemands sont bien représentés : Me Bf 109G-10, FW 190D-9, Junkers Ju 88D, Me 163B, Me 262A Schwalbe, V1, V2, Fi 156C-1 Stoch, Ju 52, He 111 (Casa 2.111H),

Une belle collection d’avions non américains: Le Macchi MC-200 Saetta, A6M2 Zero, N1K2-J "George", Ohka Trainer, Spitfire MkV et XI, Hurricane MkII, Beaufighter, Mosquito, etc… Et bien sur les inévitables P 38L, 39Q, 40E, 47D, 51D, 61C, 63E, B 17G, 18A, 24D, 25B, 26(2), 29G(1), A 20G, 26C, 36A, C 46D, 47D, Waco, Catalina, etc …

On peut apercevoir le premier hélicoptère en production dans le monde : le R-4 B Hoverfly. Il fut développé à partir de l'hélicoptère expérimental VS 300 créé par Igor Sikorski. Le XR-4 fit son vol initial le 13 janvier 1942. L'A.A.F en commanda 30 pour test et vol d'entraînement. Un alla en Birmanie, un autre en Alaska, plusieurs autres étaient assignés à l'US Navy, Coast Guard, et British Royal Navy. Il fut utilisé pour la première fois au combat en mai 1944. De nombreuses  scènes  : "A.A.F  Prisoners of war, B25 Doolittle's Tokyo raiders, The attack on Pearl Harbour, the end of the Pacific War, etc …"

(1) Le B-29 présenté, surnommé "Bockstar" est l'avion qui a lancé le 9 août 1945 la bombe nucléaire sur Nagasaki. (2) Le B-26 Marauder exposé a été employé par les forces françaises libres et provient de l'école d'entraînement d'air France près de Paris.

DSC_0121-f-22_raptorModern Flight Gallery (Korean and Viet Nam)
Les NA F-82 "Twin Mustang" durant le conflit coréen, étaient basés au Japon et ils furent parmi les premiers avions à opérer au-dessus de la Corée. Les trois premiers avions Nord Coréen détruits l'ont été par des F-82G (tout temps) le 27 juin 1950. L'avion exposé, le F-82B "Betty Jo", relia Hawaii à New York les 27-28 février 1947, parcourant une distance de 5 051 miles, le plus long vol jamais réalisé par un chasseur à hélices avant les récents records du monde. A découvrir : F-80C, F-86A et D, F-84E, F-94A, B-45C, F-100F, RF-101C, F-102A, YF-5A, F-4C, F-105D,F-111F, A-7D, B-52D, Mig 15, 17, 21, Sa-2...
Vous pouvez traverser un B-29, voir des expositions "The Mig Alley, Southern Asia Prisoner, The first aerial victory"... faire un tour dans le "Morphis Movie Ride" un simulateur qui vous fera ressentir les sensations d'un vol en jet, admirer le YF-22 Raptor et des drones (Prédator, Global Hawk, Rapier, ...).

Cold War Gallery : Non loin d'un imposant B36J, on peut découvrir le SR-71 et un D-21B, un engin de reconnaissance téléguidé propulsé par un statoréacteur et capable d'atteindre Mach 4. A l'origine, le D-21 'drone' faisait partie du programme "Tagboard", à la demande de la C.I.A, pour des missions au-dessus de territoires hostiles. Il était lancé du dos d'un M-12 (A-12 modifié). Le premier vol, d'un D-21/M-12, s'est déroulé le 22 décembre 1964, mais le premier lâché n'a eu lieu que le 5 mars 1966. Deux autres lancements étaient réussis, mais le 30 juillet 1966, un D-21 entra en collision avec le M-12, après le lâché, détruisant les deux appareils en causant la mort d'un membre de l'équipage ce qui provoqua l'arrêt des essais. Un nouveau système de lancement était développé en utilisant un B-52H modifié. Le premier lancement avec le nouveau D-21, renommé D-21B, eu lieu le 6 novembre 1967. Le programme D-21B,  continua jusqu'en 1971.

Sont présents : F-89J, XF-90, F-104C, F-106A, U-2A, F-15A, RB-47H, F16A, Mig 19S, EF-111A, F-117A, A-10A, Panavia Tornado, B-58A, B-1B Lancer , B-2 Spirit, XF-32 JSF, XF-35 JSF, etc…Plusieurs scènes et expositions se succèdent : "Berlin Airlift, Ficon Aircraft, Berlin Wall, Operation Desert Storm, etc…", et vous pouvez prendre place dans le cockpit d'un F-16.

hangar_missilegalleryMissile and Space Gallery  : Minuteman I, III,  Thor, Jupiter, Atlas, Titan I, II, Redstone, etc …, vous  accueillent. On ne peut pas manquer Apollo 15. Lancé le 26 juillet 1971 par une Saturne V avec à son bord Scott, commandant, Irwin, pilote du module lunaire et Worden, pilote du module de commande. Cet équipage fut  le premier totalement U.S.A.F. Le 30 juillet, le module lunaire "Falcon" du nom de la mascotte de l'académie de l' U.S.A.F se posa sur la surface lunaire où il séjourna 67 heures.

A voir : les capsules Gemini et Mercury, les Martin X-24A et X-24B, North américan X-15A-2, et de nombreux satellites. On trouve également des expositions sur  les articles utilisés par les astronautes,  l’évolution de la nourriture, les vêtements, les pierres lunaires et autres souvenirs de l’espace. Le satellite Discoverer XIV le premier a être éjecté d'un véhicule spatiale mis sur orbite. Il fut lancé le 18 août 1960 et a été récupéré par l'équipage d'un C-119 (présent dans le musée)  à 360 miles au Sud Ouest d'Honolulu. La reconstitution d'un Centre de contrôle pour le lancement des Minuteman II. "MPT : Missile Procedure Trainer" destiné, à l'origine pour l'entraînement du personnel.

La première partie de notre visite se termine et  nous quittons provisoirement le site principal pour prendre la navette et aller découvrir les réserves. Là encore des surprises nous y attendent.

Research and Development Hangar

DSC_0332-x-15-72De nombreux prototypes et pas des moindres vous attendent. Le seul restant B-70 Valkyrie un bombardier capable de voler à Mach 3. Il fit son premier vol le 21 septembre 1964 et atteint Mach 3 le 14 octobre 1965. Deux prototypes furent construits et l'avion exposé est le no 1. L’unique Douglas X3 Stiletto assemblé qui contrairement à ses prédécesseurs, les X1 et X2, décollait par ses propres moyens. Son vol initial eut lieu le 20 octobre 1952. Les données acquises pendant ce programme servirent dans le développement des F-104, X-15, SR-71. Le Bell X5 qui fut le premier avion au monde à géométrie variable. Il était basé sur le Messerschmitt P.1101 découvert en Allemagne à la fin de la guerre. Ce dernier ne bougeait ces ailes qu'au sol. Le premier vol d'un X5 eut lieu le 20 juin 1951 et c'est, au neuvième vol,  que les ailes passèrent de 20 à 60 degrés. Un surprenant Republic XF-84H Thunderstreak : Il était doté d'un turbopropulseur Allison XT40-A-1 actionnant des hélices supersoniques. Deux prototypes construits, 12 vols réalisés et 11 qui se terminèrent par un atterrissage d'urgence. Les sons produits par le turbopropulseur causaient des nausées et des maux de tête ce qui lui valu le surnom de Thunder Screech.

Le XF-85 Goblin conçu en vue de répondre à une spécification de l'U.S.A.F concernant un chasseur d'escorte parasite capable d'être transporté par un bombardier de grande taille. Deux prototypes furent construits et testés à partir d’un  EB-29B. L’appareil exposé fit son premier vol le 28 août 1948. Le programme fut annulé fin 1949.

Le YRF-84F “Ficon“ ( Fighter CONveyor) : Un projet qui consistait à accrocher un appareil sur une sorte de trapèze installé sur une variante du B-36 baptisé RB-36Ds. Le RF-84 était transporté, accroché sous le ventre de l'avion, jusqu'au-dessus de la zone où il devait effectuer sa mission de reconnaissance ou d'interception. Une fois lancé, Il accomplissait sa tâche, puis revenait se fixer au trapèze avant le retour à la base. Le premier vol d’un RF-84F “FICON“ date du 30 mars 1953 et 25 RF-84Fs furent modifiés en RF-84F “FICON“. Les possibilités de ravitaillement en vol mirent fin au projet.

x-92Le Convair XF-92A fut le premier jet au monde à voler avec une configuration d'ailes delta. Il a été conçu avec la participation de l'ingénieur allemand Alexander Lippisch. Un seul XF-92A fut construit et l'expérience acquise par Convair lui permit de remporter, en 1954, la compétition portant sur un intercepteur grâce au F-102. Sont également visibles : P-59B, XP-75,  YF-12, F-107A (le F-105 remporta le concours), X-1B, X-3, X-4, X-7A, X-10, X36, X13 Vertijet : un appareil conçu en vue de prendre l'air verticalement à partir d'un chariot mobile, réaliser un vol horizontal et revenir s'accrocher en vol vertical. Deux prototypes furent construits et la première transition entre vol vertical et horizontal intervint le 11 avril 1957.

Presidential Gallery

On peut y voir les avions des présidents : VC-54C "Sacred Cow" (Franklin D Roosevelt's), VC-118 "Independence" (Harry Truman's), VC-121E "Columbine III" (Dwright D Eisenhower's), et le plus célèbre l' "Air Force One" un VC- 137C qui ramena la dépouille de JF Kennedy de Dallas à Washington. Il servit tous les présidents de Kennedy à Clinton.

Storage Hangar

Le XF-81 un avion possédant deux moteurs : un GE XT-31 gas turbine turbopropulseur de 11,650 hp et un Allison J-33 turbojet de 3,750 lbs. Les deux moteurs pouvaient être utilisés pour le décollage, les vols à haute vitesse et le combat mais seul le turbopropulseur, plus économique, devait être employé pour les vols de croisière à longue distance. Egalement exposé un Mig 29, YF-23 concurrent malheureux du YF-22, A-1H, Sukhoi 22M4, C-39 un avion hybride réalisé à partir d'un DC-2 et équipés d'éléments d'un DC-3 (section centrale de voilure et train d'atterrissage), etc…

Restoration Division

Le B-17F "Memphis Belle" le bombardier légendaire de la 8èmes Air Force qui a réussi 25 missions au -dessus de l'Europe en est la vedette. A côté de lui se trouve le seul Convair XC-99 construit. Développé comme avion cargo sur la base du B36, Il fit son premier vol en novembre 1947. Motorisé avec six Pratt et Withney "Wasp Major" de 3 500 ch chacun, en configuration propulsive, Il pouvait emporter 45 tonnes de charge ou 400 hommes équipés répartis sur deux ponts. Mais l'U.S.A.F jugea qu'elle n'avait pas besoin d'un avion de transport aussi gros et le XC-99 demeura unique. Il vola néanmoins 7 400 heures et transporta 27,5 millions de tonnes de fret, notamment durant la guerre de Corée. Il effectua son dernier voyage le 19 mars 1957. A noter également un hélicoptère: le XH-26, etc …

Il est temps de reprendre la navette pour poursuivre la visite du musée par l'Airpark où sont exposés : des missiles: Bomarc, Mace Matador, Snark et des avions: Mig 23, YC-125B "Raider" C-119J, C-82, B-23, EC-135,  NKC-135, AC-130 "spectre", etc …" Nous poursuivons la visite du musée par l'Airpark où sont exposés : des missiles: Bomarc, Mace Matador, Snark et des avions: Mig 23, YC-125B "Raider" C-119J, C-82, B-23, EC-135,  NKC-135, AC-130 "spectre", etc …"

Ensuite vous pouvez entrer dans les baraques du "Nissen Hut Mémorial". C'est une des structures temporaires qui servit  aux forces alliés en Angleterre  et fut érigée en musée par la Royal Air Force qui au début  des années 1980 en donna deux à l'air force muséum. Ca représente une réaliste reproduction d'un bar-club militaire (The "Belly Tank" bar) et une salle de briefing d'un escadron de chasse pendant la deuxième guerre mondiale. Tout près, une reproduction d'une tour de contrôle standard utilisée en Grande Bretagne par la 8th AF. Vous promenez dans  le Mémorial Park pour y découvrir : "The Flying Tiger Memorial, The Mémorial Wall, etc …" Vous pouvez allez voir les expositions : "art gallery, hall of fame, Women pilots in War II, Eugene W.Kettering Collection (600 maquettes en bois au 1/76 th), etc …", admirer les véhicules exposés, les vitrines de costumes, médailles, etc … vous attarder sur l'impressionnante collection de moteurs répartis dans le musée (environ 75 dont 25 'jet engine') et assister aux spectacles de "l' Imax Théatre".  
Quand vous le désirez, vous avez la possibilité de vous restaurer à la cafétéria du musée, ou pique-niquer  sur les aires prévues à l'extérieur, puis de faire vos emplettes à la  boutique.

Que vous dire d’autres ?  Qu'il y a tout au long de l'année des manifestations qui se déroulent sur le site de Dayton et surtout de vous conseiller de voir absolument l’U.S Air Force Museum et, dans la mesure du  possible, de le faire sur deux jours ( entrée et parking sont gratuits).

 

 
©2008-2011 Association France États-Unis. Tous droits réservés