Drôles de recontres à NYC PDF Imprimer Email

Drôles de recontres

Les singuliers écureuils de New York City

Tous les visiteurs de New York sont surpris et fascinés en même temps par ces nombreux écureuils si peu farouches qui peuplent les différents parcs de la ville, de Battery Park City à Central Park en passant par City Hall Park, Madison Square Park ou Washington Square Park.

Lorsque l’on se promène dans les parcs de New York en tant qu’étranger, on est toujours surpris de voir autant d’écureuils. On les voit partout sur les pelouses et dans les arbres en pleine ville, dans les jardins de la mairie, dans les verdures du Flatiron district ou de l’université à Greenwich Village...

phoca_thumb_l_ecureuilsNYC_01Découvrez les écureuils de la Big AppleMais, le plus étonnant est qu’ils ne sont absolument pas farouches et peureux des humains. Au contraire, ils les guettent et scrutent avec attention si ceux-ci ne vont leur donner à quelque chose à grignoter. Et dès qu’une personne sort quelques graines, bouts de pains ou, encore mieux, des cacahouètes ou des noix de cajou, les voilà qui accourent en nombre et qui viennent manger dans votre main, voire montent sur vos cuisses et même vos épaules pour déguster votre offrande!

Bien sûr, les Newyorkais ne font plus beaucoup attention à ces manifestations si atypiques pour quelqu’un qui n’habite pas Big Apple. Pour autant, ils aiment bien leurs écureuils et en parlent souvent avec affection avec ces étrangers qui, eux, sont conquis par ces petits rongeurs si gentils.

Partout aux Etats-Unis les écureuils vivent relativement en bonne intelligence avec les humains mais c’est certainement à New York qu’ils le montrent le plus. Ces écureuils font majoritairement partie de ce que l’on nomme les «American red squirrels», les écureuils roux d’Amérique dont les Indiens, déjà, avaient fait des animaux particuliers. Pour eux, avoir la force de l'écureuil se dit d’une personne qui est toujours en mouvement. De même, rêver d'un écureuil est une invitation à se préparer pour un grand changement. Quant à la manière de vivre de l’écureuil, elle apprend à réserver son énergie pour un besoin ultérieur mais aussi à réserver son jugement pour l'avenir.

Si vous passez par New York, prenez donc le temps de leur rendre visite (à moins que ce ne soit eux qui viennent vous voir…). Si le plus grand nombre se trouve à Central Park, on préfèrera les rencontrer du côté de Madison Square Park.

Texte Alexandre Vatimbella
Photos Calypso & Alexandre Vatimbella

 
©2008-2011 Association France États-Unis. Tous droits réservés