La Floride PDF Imprimer Email

floride_flagLa Floride est un État du sud-est des États-Unis sur la côte du golfe, bordé à l'ouest par le golfe du Mexique, au nord par l'Alabama et la Géorgie et à l'est par l'océan Atlantique. Avec près de 18 millions d’habitants en 2006, il s'agit du quatrième État le plus peuplé du pays. Avec une superficie de 155 369 km², elle se classe au 22ème rang des États américains. Sa capitale politique est Tallahassee, mais l’agglomération la plus peuplée est Miami, qui compte 5,4 millions d’habitants.

 

 

floridaTourisme : Laissez vagabonder votre imagination vers un endroit où les plages sont de poudre blanche, les forêts luxuriantes, les couchers de soleils spectaculaires et les loisirs fantastiques. Vous avez imaginé la Floride.
Au nord-ouest, Pensacola (quartiers historiques, musées,…). Au nord-est, St.Augustine (1ère colonie définitive), Jacksonville (mélange d’ancien et de moderne), au centre-est, Cap Kennedy, Daytona Beach,…
Au centre, il faut s’attendre à tout : Walt Disney World, Sea World, Universal Studios, etc ... Centre-ouest ( Plages, parcs à thèmes, culture,…) et le Sud (Miami, les « Keys », Fort Lauderdale, ...  
Maintenant, transformez votre rêve en réalité.

Histoire : Les Paléoaméricains entrèrent sur le territoire actuel de la Floride, il y a environ 12 000 ans.  Vers 8000 avant J.-C. le réchauffement climatique provoqua une élévation du niveau moyen des mers.  Les premières communautés se sédentarisèrent près des littoraux à partir de 5000 avant J.-C. Les Amérindiens créèrent des sambaquis, des grands dépôts de coquillages qui subirent une fossilisation chimique par l'action de l'eau de pluie. Ils édifièrent des tertres comme ceux de Horr's Island ou de Crystal River. Au XVIe siècle, Les conquistadores espagnols ont recensé une centaine de noms de peuples amérindiens : les mieux organisés étaient les Apalachees. Les Timucuas vivaient dans des villages séparés dans le nord-est et le centre. Les Calusas occupaient le sud de la péninsule.
L'expédition de Pánfilo de Narváez reconnut la côte occidentale de la Floride. Le 30 mai 1539, Hernando de Soto débarqua près de l'actuel Bradenton dans la baie de Tampa et explora l'intérieur des terres.  La France s'intéressa à l'Amérique du Nord dès le XVIe siècle. Le huguenot français Jean Ribault aborda la côte orientale de Floride le 30 avril 1562 et construisit un fort. Le 30 juin 1564, René de Laudonnière fonda la colonie de Fort Caroline (Jacksonville).
Le 8 septembre 1565, la colonie espagnole de San Augustin fut fondée par Pedro Menéndez de Avilés.   Les établissements espagnols de Floride furent attaqués par les Français puis par les Anglais du XVIe au XVIIIe siècle. La fondation de la Géorgie en 1733, l'effondrement du système missionnaire et les défaites des Apalachees, alliés des Espagnols, ouvrirent la région aux raids anglais jusqu'aux Keys. Le traité de Paris (1763) mit fin à la guerre de Sept Ans : l'Espagne dut céder la Floride aux Anglais qui créèrent deux entités : la Floride Orientale, avec pour capitale Saint Augustine, et la  Floride Occidentale avec pour principale ville Pensacola.

Seminole-portraitsLes Amérindiens creeks immigrèrent en Floride pour former le peuple Séminole.
La Floride fut un enjeu de la guerre d'indépendance américaine (1775-1783). Contrairement aux Treize colonies, elle resta fidèle à la couronne anglaise et accueillit même des réfugiés loyalistes. Les Espagnols s'emparèrent de Pensacola en 1781 et d'une grande partie de la Floride Occidentale. Le traité de Paris (1783) redonna la Floride à l'Espagne, sans en préciser les frontières. Les États-Unis souhaitaient que fût reprise l'ancienne limite d'avant 1767. Le traité de San Lorenzo entérina ce choix en 1795. La Floride fut cédée aux États-Unis par le traité d'Adams-Onís, signé le 22 février 1819, après la Première Guerre séminole (1814-1819), et constituée en territoire le 30 mars 1822.
En 1832, celui-ci signa le traité de Payne's Landing avec certains des chefs séminoles.  En 1835 l'armée américaine arriva pour faire respecter le traité ce qui déclencha la Seconde Guerre séminole menée par Osceola. Après son arrestation en 1837, la guerre s'éternisa jusqu'en 1842. Après le conflit, les Séminoles furent en majorité déportés à l'ouest du Mississippi. La Troisième Guerre séminole (1855-1858) fut menée pour vaincre la résistance des derniers Amérindiens.  À la suite d'une insurrection en 1859, 75 d'entre eux furent déportés vers l'ouest. Les autres, dont le chef Ar-pi-uck-i (Sam Jones) restèrent dans les Everglades.


Géographie : La Floride est une péninsule, longue d'environ 700 km, au sud-est des États-Unis. Elle s'avance vers le sud entre l'océan Atlantique à l'est et le golfe du Mexique à l'ouest. Key West est le point le plus au sud des États-Unis continentaux. Le littoral de la Floride s'étend sur quelque 1 930 km. En considérant les baies et les caps, la longueur cumulée atteint environ 13 600 km. Aucun autre État américain, hormis l'Alaska, n'a de littoral plus long. Cependant, en dehors des baies, la côte occidentale présente peu de sites portuaires favorables en raison de la présence de hauts-fonds.

capitole_tallahasseeEconomie : La Floride est le quatrième État des États-Unis par son produit national brut (PNB) qui s’élève à 742,8 milliards de dollars (fin 2008) et représente un peu plus de 5 % du PNB américain[123]. Jusqu'à la crise économique de 2008-2009, le PNB floridien a connu une importante croissance : entre 1997 et 2007, il a augmenté de 87 %. Le revenu par habitant est de 33 417 $ (base 2000), ce qui classe la Floride à la 20e place sur 50 États américains.
La puissance économique floridienne s'appuie sur de multiples atouts. La main d'œuvre est nombreuse : 9,3 millions de personnes forment la population active en décembre 2008. Cependant, le taux de chômage est supérieur à la moyenne nationale (8,1 % de la population active en 2008 contre 7,6 % pour l'ensemble des États-Unis.
Les entreprises peuvent compter sur un bon réseau d'universités et de transports. La Floride est l'un des rares États américains à avoir instauré un salaire minimum en 2004, qui est ajusté sur l'inflation tous les six mois. Il n'existe pas d'impôt sur le revenu et la taxe sur les ventes s'élève à 6 %. Le climat, les plages et l'offre de loisirs attirent les cols blancs.

 
©2008-2011 Association France États-Unis. Tous droits réservés