Sur la piste des Américains en Touraine - De Santa Barbara à Maillé : Les Hale PDF Imprimer Email
Index de l'article
Sur la piste des Américains en Touraine
Des célébrités
Un grand artiste
La Grande Guerre
De Santa Barbara à Maillé : Les Hale
Jean-Baptiste-Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau
Toutes les pages

7. De Santa Barbara à Maillé : Les Hale 1886-1958

C'est ainsi que fut créée la Maison du Souvenir à Maillé en Touraine

Le 25 août 2008 le Président de la République Nicolas Sarkozy est venu à Maillé. Un hommage a été rendu aux victimes de guerre du village. En effet, si cette date évoque la libération de Paris, elle est pour les habitants de Maillé, la date de la commémoration de l’anéantissement du village et du massacre de 124 de ses résidents.

Le 3 novembre 2008, les habitants du village de Maillé en Touraine, ont commémoré la disparition de Kathleen et de Girard Van Barkaloo Hale, leurs bienfaiteurs. Ce jour là, en présence du Prince Albert 1er de Monaco, en visite privée, de Madame Marty Blum, maire de Santa Barbara en Californie et des autorités locales, les quelques rescapés de l’horreur du 25 août 1944 se sont souvenus. Le Prince a fait savoir à Monsieur le Maire de Maillé, Bernard Eliaume, de son vœu d’être « avec les survivants et les habitants » de Maillé. Par ces mots, il reprenait ainsi à son compte la solidarité particulièrement généreuse du couple de mécènes à l’égard de Maillé.

Les Hale ont fréquenté intimement les Grimaldi de Monaco à Santa Barbara. En retour, cette amitié a valu à Girard Hale d’être nommé Consul Général de la Principauté pour onze Etats de l’Ouest américain

Les Hale ont fréquenté intimement les Grimaldi de Monaco à Santa Barbara. En retour, cette amitié a valu à Girard Hale d’être nommé Consul Général de la Principauté pour onze Etats de l’Ouest américain.

Kathleen, «Ange de la France » a été infirmière de la Croix Rouge pendant la Grande Guerre. A 27 ans, elle fut le porte-parole de l’Organisation féministe et humanitaire « The Scottish Women’s Hospital ». Girard a été peintre émérite et propriétaire richissime. Il a été au côté de « l’American Field Ambulance Service ». Tous deux ont été impliqués dans les deux guerres. Entre 1949 et 1958, ils ont comblé les survivants adultes ou enfants de Maillé.

L’Association du Souvenir, présidée par un survivant, monsieur Serge Martin, et la Municipalité de Maillé, ont conçu dans la maison même d’une famille massacrée : « le Café Métaix », un Musée. Celui-ci a été nommé « Maison du Souvenir ». En outre il comporte une exposition permanente dans le but de rappeler l’histoire du Village ainsi que l’action de ses parrain et marraine d’Amérique. Le maire a souhaité, dans une dernière salle du Musée, élargir l’évocation des victimes à toutes les victimes de guerre du monde contemporain.

Pour la visite
Contact presse : Sébastien Chevereau
Maison du Souvenir, rue de la paix 37800 Maillé
Tel 02 47 65 24 89 / 02 47 65 21 89 / 06 20 23 27 83
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 
©2008-2011 Association France États-Unis. Tous droits réservés