Actualités F É-U Toulouse Midi Pyrénées
Rétrospective Frederick Wiseman Cinémathèque de Toulouse PDF Imprimer Email

Nous sommes heureux de vous inviter à découvrir la rétrospective consacrée à Frederick Wiseman au mois de mai à la Cinémathèque de Toulouse avec laquelle France Etats-Unis Midi-Pyrénées est partenaire.

 

Frederick Wiseman

Du 3 mai 2017 au 31 mai 2017



Une mosaïque de réels

On a coutume de distinguer le documentaire de la fiction. On peut même aller jusqu’à les opposer. Est-ce bien juste ? Fiction ou documentaire, n’est-il pas toujours question de cinéma ? Et seulement de cinéma. Un rapport au réel, son interprétation, sa (re)transcription, sa transfiguration. Comme toujours le cinéma, même dans ses propositions les plus fantaisistes. Faut-il vraiment les différencier ? Ne s’agit-il pas plutôt d’une question de genre ? Le documentaire comme il y a la comédie, comme il y a le western, comme il y a le mélodrame, etc. Le documentaire avec ses règles, avec ses codes, avec son histoire et ses ruptures, avec ses maîtres, comme n’importe quel genre. La distinction fausse certainement le rapport que l’on peut entretenir avec le cinéma ; elle est une manière de surdéfinir un genre. Et s’il est vrai que le documentaire est spécifique dans son rapport direct au réel, la distinction induit alors la question du vrai et du faux. La question piège. L’un serait plus vrai que l’autre… La vérité n’existe pas. De même que la réalité n’est pas une et indivisible. C’est la démonstration Rashômon : existent différentes versions de la réalité, qui varient selon les témoins. Le cinéma offre une perception du réel. Ni plus ni moins. La réalité du tournage qui transpire dans les images filmées offrirait peut-être un haut degré d’objectivité, mais elle est toujours rattrapée par le montage et sa subjectivité. Et un film ne sera jamais qu’une perception du réel d’une personne, qui l’aura transformée pour la communiquer à d’autres, qui elles-mêmes en auront une perception (de cette réalité transformée) propre à chacune. Reste l’écriture. Le style, comme dit Proust, qui n’est ni un enjolivement ni une question de technique, mais « comme la couleur chez les peintres, une qualité de la vision, la révélation de l’univers particulier que chacun de nous voit, et que ne voient pas les autres », ajoutant « le plaisir que nous donne un artiste, c’est de nous faire connaître un univers de plus ». Les films documentaires sont écriture, comme tout autre film. Le documentaire a du style. Et il connaît quelques artistes. Si l’on a toujours projeté du documentaire à la Cinémathèque, sans distinction particulière, le considérant avant tout comme du cinéma, comme on programme un porno, il est vrai aussi que cela fait quelques années que l’on ne s’y est pas confronté en tant que genre. C’est un genre riche. Un genre trop souvent réduit à ses sujets alors qu’il porte les plus fondamentales questions d’écritures cinématographiques. Nous y reviendrons désormais plus régulièrement. On commence avec cette rétrospective Frederick Wiseman.

Wiseman, après avoir produit The Cool World de Shirley Clarke en 1963, entre véritablement en cinéma de façon autodidacte à la fin des années 1960, avec Titicut Follies (sur la prison psychiatrique de Bridgewater), son premier film et le manifeste de ce que sera sa grammaire cinématographique. Depuis maintenant 50 ans et plus de 40 films, la première spécificité du cinéma de Wiseman est d’observer l’activité humaine dans sa dimension collective, à travers des institutions ou des lieux de vie. Un lycée, un hôpital, un tribunal, un grand magasin, un musée, un opéra, une caserne, une salle de boxe, un quartier, un parc… Wiseman filme le fonctionnement d’un lieu et saisit le complexe chaos de l’existence.
Sa méthode : une équipe réduite à trois, dont lui qui prend le son. Investir le lieu sans véritable repérage préalable, sans point de vue préconçu, et tourner. Pas d’interviews, pas de commentaires, pas de musique additionnelle. Des images et des sons. Wiseman filme beaucoup. Tourner pour trouver. Ses tournages durent plusieurs semaines. Il accumule les heures de rushes, des séquences qu’il appelle « objets trouvés ». Le film naîtra de ce matériau. Il doit s’écrire de lui-même, d’après le matériau (image et son) enregistré. Le montage fera le reste. Une étape qui dure aussi des semaines, si ce n’est des mois. Une étape de réduction pour trouver l’essence du film ; pour trouver LE film. Pour Wiseman, le scénario s’écrit au montage. C’est-à-dire arranger entre elles des séquences, sans se référer à la chronologie de tournage, pour rendre une synthèse de ce que le tournage lui a appris du lieu et des personnes qui le font. « Je ne dirais pas que mes films montrent la vérité, et je déteste cette expression de “cinéma-vérité”. Je filme un sujet, une situation, parce que je ne sais pas ce que j’en pense, je tourne et je monte justement pour le savoir. » (Wiseman)
Cela donne une narration en forme de mosaïque. Une mosaïque de moments de réel, pris sur le vif, et agencés en une humaine fresque. Un cinéma complètement choral (plus qu’un dit film choral) et tout à fait impressionniste dans sa manière de rendre par petites touches une vérité de l’instant. Dernière chose, le cinéma de Wiseman s’inscrit dans la durée. Ses films sont longs et cette durée hors norme est le creuset d’une immersion totale. Wiseman nous plonge littéralement dans de nouveaux univers, tels que Proust l’entendait ci-dessus. Wiseman : plus fort que la réalité virtuelle. Plus fort qu’une virtuelle réalité.

Franck Lubet, responsable de la programmation

 

 

 
Newsletter FEU Toulouse mars 2017 PDF Imprimer Email

HAPPY HOUR + FILM

Our Happy Hour will take place at the bar of the Crowne Plaza hotel, place du Capitole as usual. Rendez-vous pour le Happy Hour au bar du Crowne Plaza.

Où/Where: Bar of the Crowne Plaza Hotel, Place du Capitole, Toulouse

Quand/When: March 7th, 2017 From/de 6:30-8:30 pm

Proposition de film : Miss Sloan en VO à l’UGC à 19h45.

 

THEATRE (possibilité d’y aller le 6 mars pour ne pas rater le happy hour)

La Fabrique Culturelle du Mirail 5, Allée Antonio Machado, 31100 Toulouse

«pa.tri.ar.chy (The Machine)» traite des violences physiques, économiques, psychologiques faites aux femmes.

Les Soeurs Fatales / Céline Nogueira @La Fabrique Culturelle du Mirail

Le 6 mars à 19h et le 7 mars à 12h45 & 19h

En anglais surtitré. Entrée libre. Réservation recommandée.

 

ST PATRICK’S DAY

La Saint-Patrick approche à grands pas : la fête mondiale des Irlandais sera célébrée le vendredi 17 mars. Dans la Ville Rose, le Stade Toulousain fête l'événement un jour plus tôt et met les petits plats dans les grands avec une soirée organisée dans l'enceinte même d'Ernest Wallon jeudi 16 mars. A l'origine du projet : Trevor Brennan, l'ancien stadiste et international irlandais, également propriétaire jusqu'à il y a peu du De Danu.

 

ST PATRICK’S DAY (2) PUB CRAWL

Venez célébrer la St. Patrick avec Simone au Pub Killarney (14 Rue Alfred Duméril, 31000 Toulouse) le vendredi 17 mars. RDV au pub Mulligan (St Michel) à 20h avant d’aller au Killarney.

Come celebrate St Patrick’s Day with Simone at the Killarney Pub on Friday, March 17th. Let’s meet at Mulligan's Pub (Saint Michel) at 8pm before going to the Killarney Pub.

 
Newsletter FEU Toulouse février 2017 PDF Imprimer Email

LES VIES DE JACK LONDON

Rencontre avec Michel Viotte autour de l’ouvrage Les vies de Jack London paru aux éditions La Martinière. Michel Viotte a réalisé une quarantaine de documentaires destinés à la télévision, principalement pour Arte et France Télévisions. Ses films, réalisés dans diverses régions du monde (Afrique, Groenland, Amérique du Nord, Amérique Centrale, Australie, Nouvelle-Zélande) abordent des genres très différents, et portent principalement sur l’aventure, la découverte, la mémoire et la création artistique. Il est également l’auteur de l’ouvrage La Guerre d’Hollywood aux Éditions de La Martinière (2013). Librairie Ombres Blanches, Salle de Conférences le samedi 4 février de 16h à 18h.

HAPPY HOUR

Our Happy Hour will take place at the bar of the Crowne Plaza hotel, place du Capitole as usual.

Rendez-vous pour le Happy Hour au bar du Crowne Plaza.

Où/Where: Bar of the Crowne Plaza Hotel, Place du Capitole, Toulouse

Quand/When: February 7th, 2017 From/de 6:30-8:30 pm

Happy hour suivi d’une soirée cinéma. Projection du film Jackie au cinéma ABC. Séance à 20h05

22 Novembre 1963 : John F. Kennedy, 35ème président des Etats-Unis, vient d’être assassiné à Dallas. Confrontée à la violence de son deuil, sa veuve, Jacqueline Bouvier Kennedy, First Lady admirée pour son élégance et sa culture, tente d’en surmonter le traumatisme, décidée à mettre en lumière l’héritage politique du président et à célébrer l’homme qu’il fut.

PUB NIGHT

Simone vous attend au Pub Killarney (14 Rue Alfred Duméril, 31000 Toulouse) le jeudi 23 février à 21 heures.

Simone will welcome you at the Killarney Pub (14 Rue Alfred Dumeril, 31000 Toulouse) on Thursday, February 23rd at 9pm.

POTLUCK LUNCH AND MOVIE AFTERNOON

A l’occasion de l’anniversaire d’Abraham Lincoln (12 février), jour férié dans certains Etats, je vous propose d’organiser un déjeuner potluck chez moi le samedi 25 février à midi à Muret. Ce déjeuner sera suivi de la projection du film de Steven Spielberg, Lincoln (2012).

 

 
Newsletter FEU Toulouse janvier 2017 PDF Imprimer Email

HAPPY HOUR

Rendez-vous pour le premier Happy Hour de l’année au bar du Crowne Plaza.

Our first Happy Hour for 2017 will take place at the bar of the Crowne Plaza hotel, place du Capitole as usual.

Où/Where: Bar of the Crowne Plaza Hotel, Place du Capitole, Toulouse

Quand/When: January 3rd, 2017 From/de 6:30-8:30 pm.

GALETTE DES ROIS

Invitation à venir partager la traditionnelle galette des rois le dimanche 15 janvier à 17h. FEU offre les galettes. Il ne vous reste qu’à apporter les boissons (cidre, vin mousseux, jus de fruits…) Prière de vous inscrire avant le vendredi 13 janvier si vous êtes intéressés.

You are invited to come and share the traditional galette des rois on Sunday, January 15th at 5pm. FEU will provide the galettes. Just bring some drinks (cider, sparkling wine, fruit juice ...) Please register by Friday, Jan. 13th if you are interested.

PUB NIGHT

Simone vous attend au Pub Killarney (14 Rue Alfred Duméril, 31000 Toulouse) le jeudi 19 janvier à 21 heures.

Simone will welcome you at the Killarney Pub (14 Rue Alfred Dumeril, 31000 Toulouse) on Thursday, January 19th at 9pm.

MARTIN LUTHER KING DAY

A l’occasion du Martin Luther King Day, je propose d’organiser un dîner potluck chez moi suivi de la projection du film Selma le vendredi 20 janvier. Prière de vous inscrire avant le lundi 16 janvier si vous êtes intéressés.

In order to celebrate Martin Luther King Day, let’s have a potluck dinner and watch Selma at my house on Friday, Jan. 20th. Please register by Monday, January 16th if you are interested.

ASSEMBLEE GENERALE

L’assemblée générale de FEU aura lieu à l’Alliance Française, place du Capitole, le vendredi 27 janvier à 19h, salle 108. Cette réunion sera suivie d’un apéritif offert par l’association et d’un dîner (à votre charge) pour ceux qui le souhaitent. Merci de nous dire si vous souhaitez participer au dîner après l’AG avant le 20 janvier.

FEU’s general meeting will take place at Alliance Française, place du Capitole on Friday, January 27th at 7pm, room 108. This meeting will be followed by an aperitif offered by FEU and a dinner (at your own cost) for those who are interested. Please RSVP if you wish to have dinner with us after the meeting before January 20th.

 
Newsletter FEU Toulouse décembre 2016 PDF Imprimer Email

 

 

VISITE DE DEUX EXPOSITIONS

Exposition sur New-York : La Galerie Next vous invite à plonger dans le New-York revisité, personnel et lumineux de l’artiste Sonya Sklaroff, célèbre pour ses paysages et vues de « la grande pomme », qui vous émerveillera pour cette exposition intitulée « New York : Urban Stories ». Les jeux d’ombre et de lumière vont vous happer dans un New York City tel que vous ne l’avez jamais vu, plus personnel, presque intime.

Exposition Kir Douglas dans le hall de la Cinémathèque de Toulouse à l’occasion du 100e anniversaire de sa naissance. De sa première apparition au cinéma dans « L’Emprise du crime » à ses films les plus connus comme « Spartacus », « Règlements de comptes à O.K. Corral » ou « Seuls sont les indomptés, » retour en images sur une filmographie belle et bien vivante.

RDV devant le magasin Midica à Esquirol à 18h le 2 décembre pour aller visiter d’abord la Galerie Next qui ferme à 19h et nous irons ensuite à la cinémathèque. Nous pourrons finir la soirée au restaurant pour ceux et celles qui le veulent.

Merci de nous prévenir si cette sortie vous intéresse.

HAPPY HOUR

Rendez-vous pour le dernier Happy Hour de l’année au bar du Crowne Plaza.

Our last Happy Hour for the year will take place at the bar of the Crowne Plaza hotel, place du Capitole as usual.

Où/Where: Bar of the Crowne Plaza Hotel, Place du Capitole, Toulouse Quand/When: December 6th, 2016 From/de 6:30-8:30 pm.

HAPPY HOUR SECTION JEUNES

Le prochain Happy Hour Section Jeune aura lieu au Pub Killarney (14 Rue Alfred Duméril, 31000 Toulouse) le jeudi 15 décembre à 21 heures.

The next Section Jeune Happy Hour will be at the Killarney Pub (14 Rue Alfred Dumeril, 31000 Toulouse) on Thursday, December 15th at 9pm.

Où/ Where: at the Killarney Pub (14 Rue Alfred Dumeril, 31000 Toulouse)

Quand/ When : jeudi/Thursday 15 décembre à partir de 21h/9:00 pm

 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 Suivant > Fin >>

JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL
©2008-2011 Association France États-Unis. Tous droits réservés